11 ème sur les mondiaux de formula

Du 7 au 13 Avril ce sont déroulés les championnats du monde de Formula Windsurfing aux Azores sur l’île de Terceira. Cette échéance sportive programmée aussi tôt dans la saison a demandé une préparation hivernale précoce par rapport aux autres saisons. Plusieurs stages avec le collectif France ont été réalisés dans le sud de la France et en Bretagne en vue de cet événement.

Le site de la compétition est assez particulier avec une zone de course située dans un port, qui rend le plan d’eau très tactique et difficile à lire sur certaines orientations de vent. Pour pimenter encore un plus la course, une houle de secteur Est s’est joint à la partie. En effet, l’ouverture du port étant sur cet axe, de longues et grosses ondulations rentrées dans la baie à 90° du vent.

Pour notre premier jour de course le vent de 15/20 Nœuds nous a permis d’effectuer 4 manches dans une petite zone de la baie afin d’avoir du vent constant sur tout le parcours. Malgré de bons départs et des passages dans les 5 à la première bouée, des erreurs tactiques m’ont font perdre de précieuses places. Seulement classé à la 13 ème place après de cette première journée, j’avais à cœur de remonter dans le classement.

Le jour 3 fut marqué par une montée progressive du vent pour nous faire courir la manche 5 en 12m2, la 6 en 11m2 et la 7 et 8 en 10m2 bien toilé. Je reviens à mon meilleur niveau en signant trois manches de 8 ème et une de 7 ème. Je suis très satisfait de ma vitesse surtout au vent arrière qui me permet de me battre plus régulièrement aux avant-postes par rapport à l’an passé.

La quatrième journée est marquée par un vent « un peu » trop fort pour valider la moindre manche… 45 nœuds en moyenne avec des claques dépassant les 50 nœuds. Cette journée de break ne sera pas de trop avant le jour 5.

Pour les quatre dernières manches, le vent est un plus off shore (de terre) et la houle est revenue dans la baie. Le vent est fort et surtout irrégulier avec une variation pouvant aller de 10 à 30 nœuds. Les 10 m2 sont de sortie pour tout le monde. Le plan d’eau est très difficile et extrêmement physique avec ces grosses claques qui rentrent sans prévenir. Les chutes sont monnaies courantes même aux avant-postes. Je fais une belle journée en signant mes deux meilleures manches avec 7 et 5 ème.

En bataille jusqu’au dernier bord avec mes adversaires direct, je ne parviens pas à rentrer dans mon objectif du top 10. Je termine onzième à 5 points du 9ème… Logiquement déçu je reste néanmoins très motivé pour la suite de la saison et il me tarde de recourir sur ce support. L’heure est au bilan avec mon entraineur afin de faire ressortir de nouvelles pistes de travail pour 2016.

Merci à tous pour vos nombreux encouragements sur les réseaux sociaux ! Prochaine étape, le Défi Wind !

 

catégories: 
date: 
Mercredi, 22 Avril, 2015